Le jour où Dustin Hoffman a giflé Meryl Streep…

Interrogée par le New York Times, Meryl Streep a confirmé avoir été réellement giflée par Dustin Hoffman lors de la première scène qu’elle a tournée avec l’acteur, sur le mythique “Kramer contre Kramer”…

Streep contre Hoffman

Depuis novembre dernier et les premiers témoignages de harcèlement à son encontre, Dustin Hoffman est sous le feu d’accusations de plus en plus étayées, condamnant ses gestes obscènes et ses agressions envers cinq de ses partenaires de cinéma. Interrogée à son sujet par le New York Times, Meryl Streep a confirmé les faits révélés il y a un an dans sa biographie non autorisée (Her Again: Becoming Meryl Streep de Michael Schulman), faits selon lesquels son célèbre partenaire de Kramer contre Kramer l’aurait réellement giflée lors d’une scène du film mythique. Un comportement condamnable selon la comédienne, très engagée contre toute forme de harcèlement depuis le séïsme de l’Affaire Weinstein.

“C’était quand on tournait Kramer contre Kramer. C’est un peu délicat car lorsqu’on est acteur et qu’on joue une scène, il faut se sentir libre. J’ai moi-même certainement fait mal à certaines personnes sans le vouloir au cours de scènes physiques. Mais l’on se pardonne d’une certaine façon. Là c’était mon premier film, et c’était la première prise de mon premier film, et il m’a giflée. On le voit dans le film.  [NDLR : Si on ne voit pas la gifle à l écran, le bouleversement soudain de Meryl Streep d’un plan à un autre est indéniable dans la fameuse scène ]. Il a dépassé les bornes”, avoue-t-elle. Avant de poursuivre confiante : “Je pense que les choses sont en train de changer en ce moment. On va remédier à tout cela, parce que les gens ne l’acceptent plus. Et c’est tant mieux.”

Le silencé brisé

Déjà dans une interview du Times datant de 1979, l’actrice oscarisée avait confié avoir été victime d’un comportement inapproprié de l’acteur qui, lors d’une audition pour une pièce de théâtre, lui aurait touché les seins. Elle avait par la suite minimisé les faits. A noter que Meryl Streep est, malgré elle, dans le viseur de l’opinion publique depuis quelques semaines, après avoir été interpellée (notamment par Rose McGowan) sur son silence prétendu complice au sujet du producteur Harvey Weinstein, avec qui elle a beaucoup travaillé. Ces derniers jours, elle a eu encore à se défendre à se sujet : 

“Je ne savais pas qu’il abusait des gens, de quelque façon que ce soit. Il ne m’a jamais invitée dans sa chambre d’hôtel…. (…) En apprenant l’affaire je n’ai pas tout de suite parlé car je devais réfléchir (…) Parce qu’en plus de ma propre ignorance, j’ai compris à quel point l’homme était maléfique, profondément malsain, et en même temps un champion dans l’industrie du cinéma, où il faisait du très bon travail. Vous faites des films, vous pensez connaître les gens. Il y a tellement de rumeurs. En réalité vous ne savez rien parce que les gens sont impénétrables et c’est un choc (…)” 

Des propos fermes tenus par l’actrice qui n’a pas hésité à surenchérir : “Aujourd’hui je ne veux plus entendre parler de mon silence. Je veux entendre celui de Melania Trump, écouter ce qu’elle a à dire, elle dont les propos ont aujourd’hui, de par sa position, une plus grande valeur…”. A bon entendeur ?

Redécouvrez (d’un autre oeil…) le chef d’oeuvre réunissant Meryl Streep et Dustin Hoffman :

Kramer contre Kramer Bande-annonce VO

 

Click Here: gold coast suns 2019 guernsey

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *