Amélie Poulain, T.S. Spivet : Jean-Pierre Jeunet critique Harvey Weinstein

13 ans après la cérémonie des Oscars au cours de laquelle son “Amélie Poulain” est repartie bredouille, Jean-Pierre Jeunet a publiquement critiqué les méthodes d’Harvey Weinstein.

Jean-Pierre Jeunet et Harvey Weinstein ne passeront pas leurs vacances ensemble, et ça ne date pas d’hier. Lors de son passage au dernier Festival de Deauville, en tant que membre du jury, le cinéaste nous avait notamment confié que le célèbre producteur avait fait bloquer la sortie américaine de T.S. Spivet, faute d’avoir pu toucher au montage. Cinq mois plus tard, la situation n’a pas changé, mais le papa d’Amélie Poulain est revenu sur cette relation conflictuelle grâce à son site officiel.

Comme il nous l’avait expliqué en Normandie, le metteur en scène raconte comment un monteur anglais était venu le voir, au début des années 90, avec tout un tas de notes relatives aux coupes à effectuer sur Delicatessen. Pour faire simple, il s’agissait de retirer “toutes les séquences les plus drôles”, ce sur quoi Jeunet et Marc Caro, le co-réalisateur, ont suggéré de retirer leurs noms du générique. Malgré le courroux qui leur a été promis, le long métrage est finalement sorti intact aux Etats-Unis, le 3 avril 1992, et y est devenu culte.

“T.S. Spivet”, ou l’objet de la discorde récente

L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet Bande-annonce VO

10 ans plus tard, Jean-Pierre Jeunet et Harvey Weinstein se sont de nouveau affrontés autour d’Amélie Poulain qui sortira, lui aussi, sans repasser par la case montage, et décrochera même 5 nominations aux Oscars, dont une pour le Meilleur Film Etranger : “Pas de chance, c’est cette année que l’Académie, fatiguée des “abus” de Weinstein pour collecter les voix, décide de boycotter leurs films”, raconte le réalisateur, toujours sur son site, en évoquant le fait que des magazine professionnels locaux titraient sur le fait qu’ils ne voteraient “pas pour Amélie.”

Nous ne voterons pas pour Amélie

13 années après les faits, et s’il est bien difficile de savoir à quel point le destin d’Amélie Poulain aurait été plus fabuleux aux Oscars, Jean-Pierre Jeunet a de nouveau adressé une pique à Harvey Weinstein : honoré par la 3D Society, qui lui a notamment remis le Harold Lloyd Award, le cinéaste a re-précisé les raisons qui font que T.S. Spivet n’est toujours sorti aux Etats-Unis, avant de comparer le producteur à “un chien qui pisse sur son arbre” et qui “DOIT remonter tous les films qu’il achète.”

Et comme il le souligne sur son site, les propos tenus par Jean-Pierre Jeunet, pendant sa masterclass consécutive à l’hommage qui lui a été rendu par la 3D Society, ont visiblement plu à l’un des lecteurs du Hollywood Reporter, très heureux de voir “un Européen faire un doigt à Harvey.”

“This is Amélie” : la bande-annonce US de “Amélie Poulain”

Fabuleux destin d'Amélie Poulain Bande-annonce US

Click Here: kenzo online españa

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *